le forum de les gens


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lady F. relève le défi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lady fuchsia
respect my authority !
avatar

Nombre de messages : 1496
Age : 34
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Lady F. relève le défi   Mer 4 Juil 2007 - 4:11

Je vous fait part du dernier défi qu'un pote du net m'a demandé de relever: prouver que les lattes de parquet disjointes ont une incidance sur le destin planètaire.
Citation :

"dans quelle mesure la latte de parquet disjointe a t'elle une conséquence sur le destin planétaire et pourquwhy.

une édition Lady Fufuch corporécheune



Au début était le Verbe, tout le monde est d'accord là dessus, surtout Bescherelle.

Ca n'étonna personne pendant pas mal de temps. En fait, il fallut inventer le protestantisme, Christophe Colomb, New York, et enfin Paul Auster pour qu'on se rendit compte de l'énormité de la chose.

Parce que ça voudrait dire que le signifiant existât avant le signifié. Que l'objet n'est qu'un espèce de contenant à mot, attendant pour exister d'être nommé, un peu comme le souffle vient animer le golem, ou la foudre la créature de Frankenstein.

Cette théorie vient complèter celle de l'idéosphère, qui voudraient que des idées, immatérielles, sans auteur, volent dans un air métaphorique, ce qui explique que parfois deux grandes idées naissent en même temps à des points opposés de la planètes, ou pourquoi j'entends à la radio des accords ou des progressions que j'ai composé il y a à peine quelques jours.(j'ai bien entendu pensé en toute logique qu'il s'agissait d'un complot mondial ponctionnant les talents les plus novateurs de notre siècle utilisant des virus tapis dans l'ombre de tous les sites que j'ai coutume de visiter, et j'étais arrivé à l'inscription du 3ème membre de mon Association de Défense contre les Forces du Mal Artistique quand on m'informa que le PC où j'enregistre mes chefs d'oeuvre n'était pas relié au net. Je trouve cette remarque mesquine)

Donc (j'en étais où moi..) Oui, pour faire plus moderne et moins théologique, au début était le concept. Il a existé quelque part le concept de la table. Du gel douche. De la machine à rouler. Du sourire en coin peint sur un bout de bois. (je tiens à ouvrir une autre parenthèse italique émue en l'honneur de Leonard de Vinci qui reçu si souvent ses colis d'idées tellement en avance qu'elle en étaient pourries par une sorte de réaction miroir à l'avant-maturité) Même le concept de la boite à oeuf. Et quand le concept de la marifade va voir le jour, je ne vous raconte pas le bordel que ça va être.

Il y a aussi des concepts au carré. Des concepts qui s'aglutinent à d'autres concepts, comme un parasite (ou un mille-feuilles) Parce que, le Verbe, c'est bien, mais l'Adjectif Qualificatif, c'est pas mal non plus.

Il y a donc le concept de la disjonction. Il s'applique au carrelage, aux vieilles fenètres, même si son domaine de prédilection reste le meuble Ikéa. Et bien évidemment, aux lattes de parquet.

Laquelle présente cette caractéristique, une fois disjointe, de remonter, de sorte qu'on se prend les pieds dedans.

Mais pourquwhy? (à part faire naitre des locutions idiotes) C'est qu'une latte a un point d'appui, sur lequel elle s'élève; et que l'addition latte+disjonction donne le resultat: levier.

Et le levier, c'est un gros concept. Il a permi l'élaboration des pyramides, et il en est pas peu fier, le bougre. Il est encore enormément utilisé aujourdhui, même si on ne fait plus de pyramides.

Alors, on a du concept de levier en trop. Du surplus. Qu'il faut bien évacuer.

Vous vous souvenez de ce type, là, dans son bain? "donnez moi un point d'appuis, un levier, et je soulèverai le monde". Ce type avait le même problème que Léonar de Vinci: en fait ce jour là il était terriblement fatigué, et c'est le concept de levier lui-même qui a parlé à travers sa bouche.

Donc, les lattes de plancher servent tout simplement à ça: éviter que la Terre ne quitte son orbite, percute la Lune, ricoche sur Mars, et ne gèle dans les tréfonds de l'univers. Tout bonnement.


Et surtout, n'allez pas adhérer à ce courant de pensée qui voudrait qu'au début est la Majuscule! Ils sont manipulés par le Terrible Capslock, allié naturel des skyblog et des ennervés!"

_________________
Life is a cake.

The cake is a lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bigfaichefuchsia.spaces.live.com/
TihaUnted
accidenté de Mulholland Drive
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 32
Localisation : France, Nord
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Lady F. relève le défi   Mer 4 Juil 2007 - 13:54

Donc ces oreilles sifflent dès qu'une latte se soulève? Je vais me faire plaisir alors, des lattes disjointes, j'en ai un paquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lady fuchsia
respect my authority !
avatar

Nombre de messages : 1496
Age : 34
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Lady F. relève le défi   Ven 6 Juil 2007 - 23:14

Voire même un parquet.
Arrow

_________________
Life is a cake.

The cake is a lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bigfaichefuchsia.spaces.live.com/
Salizar
nous n'avons pas les mêmes valeurs
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 28
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Lady F. relève le défi   Sam 7 Juil 2007 - 11:35

Ou un Jean-Michel Larquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lady F. relève le défi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lady F. relève le défi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum de les gens :: les questions existentielles-
Sauter vers: