le forum de les gens


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 crises d'angoisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

vous et les crises
jamais eu; c'est quoi? c'est bien?
40%
 40% [ 2 ]
ça m'est arrivé
40%
 40% [ 2 ]
j'en suis à 16 par jour
20%
 20% [ 1 ]
j'adore voir les autres en faire, c'est rigolo
0%
 0% [ 0 ]
ça n'existe pas, stop la désinformation
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
lady fuchsia
respect my authority !
avatar

Nombre de messages : 1496
Age : 34
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: crises d'angoisse   Dim 10 Fév 2008 - 22:55

(décidemment ils sont gais nos sujets en ce moment)

Je ne sais pas si certains d'entre vous ont été sujets aux crises d'angoisse. J'égratigne mon image de fille imperturbable que rien n'impressionne. Heureusement que j'ai assez d'ego pour m'en foutre.

Stéph m'a dit que Comte-Sponville a dit (la femme qui la vu la femme qui a vu la femme qui a lu Comte-Sponville qui a vu l'ours) que dire à une personne en pleine crise "mais non, tu vas pas mourir, c'est rien", non seulement c'est idiot parce que ça n'arrange rien, mais en plus, c'est faux.

C'est vrai, on va tous mourir, après tout. La seule erreur du "criseur" (faudrait trouver un terme), est sur le moment (ou, dans le cas de phobies ou de nevroses, sur le moyen.)

On n'angoisse pas sur la mort tous les jours parce que, d'abord on n'y croit pas (le fantasme d'immortalité des enfants peut perdurer, sous d'autres formes, pendant longtemps) ou, plus généralement, on n'y pense pas.

Là intervient l'idée reçue du "mode d'emploi de la vie." Pour être bien dans sa vie, faut du travail, des passions, des enfants...La preuve, c'est que ceux qui n'en ont pas font des crises d'angoisse.

Certes, une personne bien occupée aura moins tendance à en faire qu'un désoeuvré. Non pas parce que sa vie est "mal gérée", ou "mauvaise", encore moins parce qu'il est malheureux parce qu'il s'ennuie ou se sent inutile, le pauvre; c'est juste que, n'ayant pas de distraction, la mort apparait plus proche, plus visible, bien dégagée.

Vivre (sa vie; pas simplement le phénomène biologique qu'est la vie) est un tampon entre soi, le moment présent, et la mort. Si on s'occupe, si on se barde de projet, la vie ainsi remplie occulte à la vue la fin; un peu comme on ne peut voir le bout de la rue si celle-ci est pleine d'immeuble, et comme, dans le même moment avec les mêmes organes, on peut voir les cotes de l'Angleterre de Calais par temps clair.

Et ça explique pourquoi, parfois, quand on fait des enfants, les crises s'espacent; ce n'est pas la preuve que c'est hormonal ou qu'on a envie de pomponer (comme a réussi une pauvre rouquine à faire croire à mon copain, je la retiens celle-là.)

J'ai aussi cette théorie parallèle, plus capilotractée, que je retiens parce qu'elle me fait marrer: le suicide physique involontaire. Dame nature a horreur du vide, et donc aura tendance à supprimer des éléments qui ne servent pas l'espèce. Comme parfois le corps d'une femme enceinte trop faible peut se débarrasser un foetus peu viable, la société, en "aggravant" les angoisses de l'angoissé par des discours ou simplement en entretenant le mythe du mode d'emploi de la vie, avorte de l'élément.

Parce que faut quand même pas oublier qu'on peut effectivement mourir d'une crise d'angoisse (c'est rare, mais ça arrive)
Vos avis?

_________________
Life is a cake.

The cake is a lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bigfaichefuchsia.spaces.live.com/
Salizar
nous n'avons pas les mêmes valeurs
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 28
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: crises d'angoisse   Dim 10 Fév 2008 - 22:58

Moi j'en fais, mais c'est parce que j'ai effectivement plus beaucoup de temps et ça me rend dingue ,et c'est bien entendu aggravé par mon état de santé (physique et mentale :s)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
crises d'angoisse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'angoisse du mur vide.
» [Kaufmann, Jean-Claude] Casseroles, amour et crises (ce que cuisiner veut dire)
» Troubles psychologiques...
» Une angoisse... Demande de témoignages sur les fibroscopies...
» La crise d'angoisse du pépiniériste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum de les gens :: débats-
Sauter vers: